• Accueil
  • > (VIES SUR TERRE) Protection de l’environnement …

(VIES SUR TERRE) Protection de l’environnement …

UN MONDE EN PAIX ?
Comment peut-on espérer un monde en paix alors que la plupart des humains se nourrissent de cadavres d’animaux assassinés pour eux ?

Personne ne s’étonne de la barbarie de ces traditions, tuer est banal et lorsqu’on a l’habitude de tuer des animaux, on peut tuer aisément des humains, il est facile de franchir la frontière. Tuer des animaux et des humains est si semblable, leurs cris de douleur sont les mêmes. Il serait intéressant d’étudier la proportion d’homicides commis par des omnivores, des bouchers, des chasseurs par rapport à ceux commis par des végétariens et des végétaliens.

LA VOITURE
Des centaines de milliers d’animaux se font écraser par des voitures, camions, motos, etc., la plupart du temps par accident. A défaut de pouvoir se passer de transports mécanisés, le minimum qui peut être fait, est de conduire prudemment et à vitesse raisonnable.

LA MEDECINE

Actuellement, tous les médicaments sont testés sur les animaux. Il n’existe pas de choix, si ce n’est utiliser des méthodes alternatives à la médecine  » légale « . Chacun est libre de pousser jusqu’où bon lui semble son refus d’utiliser des produits issus de la souffrance d’un animal. Toutefois, il faut prendre en compte le fait qu’il est plus profitable qu’un végétarien ou un végétalien continu à être en bonne santé, quitte à utiliser des médicaments, ponctuellement, plutôt que de se sacrifier car nous sommes trop peu nombreux pour qu’un de nous disparaisse pour ce motif. Lorsque nous n’avons à notre disposition aucune alternative, notre responsabilité ne peut pas être prise en compte. La meilleure solution est de faire attention à son hygiène de vie pour ne pas tomber malade : faire un peu de sport (jogging, marche, vélo, natation, musculation, etc.), ne pas prendre de risques inutiles, ne pas se droguer (alcool, tabac, café, autres drogues), manger végétarien ou végétalien correctement, s’aérer.

LES ZOOS, CIRQUES, CORRIDAS, AQUARIUMS, ETC..

Les zoos sont de véritables prisons pour les animaux, où ils devront passer leur vie entière sous le regard des humains. Beaucoup sont capturés violemment dans des pays lointains et une bonne partie meurt durant le convoyage. Les cirques, qui utilisent des animaux, sont eux-aussi de véritables bagnes où les animaux sont martyrisés pour apprendre à obéir à des humains dans des spectacles ridicules. Une fois trop vieux, les cirques se débarrassent d’eux. Tous ces spectacles, tous ces enfermements d’animaux ne sont là que pour flatter l’ego des humains, assouvir leur désir d’avoir des êtres sous leur pouvoir. Ces actes sont cruels et ne développent pas les bons côtés de l’humain. Pour découvrir la vie des animaux, on peut très bien aller se promener dans la montagne ou les bois. Ou, encore, regarder des reportages et lire des livres.

GASPILLAGE ALIMENTAIRE

La proportion d’énergie des végétaux transformée en viande ou en lait par l’animal qui s’en nourrit est extrêmement faible. Les pertes sont énormes. Les chiffres suivants en donnent un aperçu global :

PERTES RESULTANT DE LA TRANSFORMATION DU VEGETAL EN ANIMAL

Animal Végétal Vache Poulet (viande) Porc Lait 1 unité 1 1 1 Poids 10,0 9,5 6,5 0,8 Energie 17 19 9 4 Pour produire de l’énergie sous forme de viande de bœuf, il faut 17 fois plus d’énergie que sous forme d’alimentation végétale, etc.. La comparaison du contenu énergétique est particulièrement édifiante. Il en ressort que, même pour le lait, on a des pertes considérables. Cet échec économique est également traduit par la comparaison des superficies nécessaires pour produire des protéines végétales et animales. Pour une superficie déterminée qui produit une unité de protéines de viande, on peut en produire : 5 de céréales, 10 de légumineuses et 26 d’épinards.

Comment peut-on espérer un monde en paix alors que la plupart des humains se nourrissent de cadavres d’animaux assassinés pour eux ? Personne ne s’étonne de la barbarie de ces traditions, tuer est banal et lorsqu’on a l’habitude de tuer des animaux, on peut tuer aisément des humains, il est facile de franchir la frontière. Tuer des animaux et des humains est si semblable, leurs cris de douleur sont les mêmes. Il serait intéressant d’étudier la proportion d’homicides commis par des omnivores, des bouchers, des chasseurs par rapport à ceux commis par des végétariens et des végétaliens.

http://panx.net/web/avis/page1_22.html

Une réponse à “(VIES SUR TERRE) Protection de l’environnement …”

  1. 8 03 2011
    Sauna nice (15:30:38) :

    Salut à tous !
    Félicitation pour le blog et vos articles.
    C’est un réel bonheur de surfer pour vous lire régulièrement.
    A bientot :-)

Laisser un commentaire




hafiane slimane |
Centre d'Etudes Cathares-Re... |
spiruline "l'algue bleue au... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3
| walluf-lalonde