Ni sang dans la bouche, ni sang sur les mains, ni sang dans mon réservoir !!!

Que lisons nous dans le « Nous Vous Ille » ? no 74 octobre-novembre2006 (le magazine du conseil général d’Ille-et-vilaine)

Ni sang dans la bouche, ni sang sur les mains, ni sang dans mon réservoir !!!  graisse_animale____la_pompe

Bretagne – Feu vert au biodiesel à partir de graisses animales

Dans l’Ouest, le gouvernement vient de donner son feu vert à deux projets d’usines de production d’un biodiesel, à partir d’huiles et de graisses animales, dont l’un est porté par le tandem Gazoléo-Sofiprotéol.

 

Selon l’un des concepteurs du projet, Jean Quentin (Gazoléo), l’usine serait construite à Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), à une date non communiquée. Elle combinera du méthanol (15 %) et des graisses animales (85 %) collectées dans un rayon inférieur à 200 kilomètres, et prétraitées selon une licence du groupe Smithfield Group – ex-employeur de M. Quentin –, dont il a la licence exclusive sur la France et la Belgique.

L’investissement est prévu dans une fourchette de 12 à 15 millions d’euros. À leur sortie de l’usine, ces esters méthyliques d’huile animale (EMHA) seront mélangés à des esters d’origine végétale (EMHV) pour éviter qu’elles durcissent, et bénéficieront du même réseau de distribution en biocarburants. Les biodiesel d’origine animale resteront un métier de niche, selon Jean Quentin. « Les prévisions tablent sur 150 000 tonnes EMHA pour 2,5 millions de tonnes d’EMHV », dit-il.

Source : Agra Presse

France/Biocarburants : 5 nouvelles usines, agréments pour1,1 million de t….
PARIS (AFX) – Le gouvernement a annoncé vendredi la
construction de cinq nouvelles usines de biocarburants et la production de 1,1
million de tonnes supplémentaires, dans le cadre de son programme de
développement des carburants verts.
« Je viens de donner un agrément pour cinq nouvelles usines », a déclaré le
Premier ministre Dominique de Villepin lors de l’inauguration du Mondial de
l’automobile.
Par ailleurs, des agréments pour des productions supplémentaires seront
attribués à des usines déjà lancées de la filière éthanol et de la filière
biodiesel.
Tous les agréments seront notifiés « prochainement » aux opérateurs
industriels retenus, ont précisé dans un communiqué les ministères de
l’Agriculture et de l’Industrie.
Sur les 1,1 million de tonnes, 900.000 concernent le biodiesel et 200.000
l’éthanol.
Les cinq usines nouvelles –qui s’ajoutent aux 16 dont la construction est
réalisée, en cours, ou prévue depuis 2005– appartiennent à la filière
biodiesel. Elles représentent environ la moitié des nouveaux agréments
accordés.
Trois d’entre elles, qui se situeront à Charny-sur-Meuse (Meuse), Cornille
(Ille-et-Vilaine), et Montoir-de-Bretagne (Loire-Atlantique), fonctionneront à partir de graisse animale et d’huile végétale recyclées, a-t-on précisé au
ministère de l’Agriculture.

Les deux autres usines fonctionneront à partir de la transformation d’huiles
végétales (colza et tournesol), l’une à Chalandray (Vienne), l’autre à
Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).
Au total, ce sont près de 3,8 millions de tonnes d’agréments nouveaux qui
ont été délivrés depuis mai 2005, dont 2,795 millions de tonnes de biodiesel,
900.000 tonnes d’éthanol et 85.000 tonnes équivalent éthanol d’ETBE, selon les
deux ministères.
L’investisement pour l’ensemble de ces projets est estimé à plus de 1,2
milliard d’euros, et le nombre d’emplois créés ou consolidés à plus de 30.000.
Les 21 usines de biocarburants réalisées ou en construction, dont six
produisant de l’éthanol et 15 du biodiesel, sont situées dans 14 régions.
De 1% des carburants vendus en France en 2005, la part des biocarburants
doit être portée à 1,75% en 2006 et 3,5% en 2007. A l’horizon 2010, la
production doit être quadruplée par rapport à 2006 pour atteindre 7% des ventes,
puis 10% en 2015.
Le Premier ministre Dominique de Villepin a par ailleurs confirmé vendredi
sur RMC Info que le prix à la pompe pour le biocarburant E85 (85% d’éthanol et
15% d’essence) serait de 0,80 euro le litre. Il a annoncé que le biocarburant
serait « détaxé sur toute la partie bioéthanol ».

Le gouvernement a annoncé mardi l’installation en France dès 2007 d’environ
500 à 600 « pompes vertes » délivrant de l’E85pour 1,1 million de t

Notre commentaire :
Loin de voir la fin du pétrole comme une opportunité de vie décroissante, on fait un pas de plus vers l’horreur. L’industrie du crime n’a de cesse de trouver de nouveaux débouchés pour ses produits bientôt elle pourra justifier de sa pérénité avec un argument de poids  » pour rouler continuer à tuer « 
Ni sang dans la bouche, ni sang sur les mains, ni sang dans mon réservoir !!!

Laisser un commentaire




hafiane slimane |
Centre d'Etudes Cathares-Re... |
spiruline "l'algue bleue au... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3
| walluf-lalonde