Les boissons

Plusieurs catégories d’additifs sont à considérer :

Les boissons jus_orange


 

  • les jus de fruits ne peuvent pas contenir de colorants ni d’édulcorants. Y sont autorisés des acidifiants pour relever le goût, des conservateurs pour les fruits.
  • les sirops décrochent la palme : arômes, acidifiants, conservateurs, colorants souvent artificiels. Faites le tri : certains sirops – plus honéreux – sont moins chargés que d’autres en additifs.
  • les sodas remportent dans le domaine largement le premier accessit : conservateurs, anti-oxigènes, colorants, édulcorants pour le light, arômes de fruits… Mais là encore, c’est au consommateur de choisir : certains sodas à base de jus de fruits ne contiennent pratiquement pas d’additifs…

Alcools

Rappelons que pour le vin et les alcools, l’étiquetage des additifs n’est pas obligatoire. Et pourtant… Vous pouvez y trouver des acidifiants, des agents de texture, des conservateurs, des anti-oxygènes, des épaississants ,etc.

bieres

 

Qu’est ce qu’un additif ?

Définition : peut se définir comme une substance possédant peu ou pas de valeur nutitionnelle.

Il est intentionnellement ajouté à un aliment ou une boisson pour lui permettre d’avoir une meilleur apparence, un meilleur goût ou encore une meilleur conservation.

Rôles

Technologique: pour faciliter les procédés de fabrication

Hygiénique ou sanitaire : pour assurer la conservation des produits en les protégeant du rancissement, du rassissement, etc ,,,

Organoleptique : pour maintenir ou améliorer les qualités sensorielles des aliments (consistance, texture, couleur, etc ,,,)

Nutritionnel : pour préserver, équilibrer, additionner ou substituer,

Origines

Naturelle : extraits de produits végétaux ou animaux (cire d’abeille, cochenille, acide lactique, noir animal etc ,,,)

Synthétique ou chimique : ils sont totalement artificiels ou identiques à des substances « naturelles »,

Quelques additifs et leur utilisations

Agents de clarification / Adjuvants de filtration

Permettent d’obtenir l’état de limpidité recherché dans certains produits liquides.

Ils éliminent ou facilitent l’élimination de tout ou partie des substances dissoutes ou en suspension qui sont à l’origine de troubles (parfois aussi à l’origine de mauvaises odeurs et de faux goûts). En général, les agents de clarification et les adjuvants de filtration précipitent lorsqu’ils sont placés dans le liquide à clarifier et entraînent dans leur chute les substances de trouble. Ils permettent également la stabilisation d’états colloïdaux à un seuil tel qu’ils n’affectent la limpidité de la boisson.

Applications :

- Boissons fermentées (bières, cidres, poirées, hydromels, …)

- Jus de fruits et de légumes

- Graisses et huiles alimentaires

Substances :

Les molécules à l’origine des troubles et les liquides traités étant de natures diverses, les agents de clarification et de stabilisation sont eux-mêmes de natures diverses, car ils sont adaptés à la situation. Ce sont des protéines, des polysaccharides, des substances minérales, des macromolécules synthétiques, …

Agents décolorants

Permettent d’éliminer des pigments colorés ou toute autre substance présente dans la denrée et lui conférant une couleur indésirable.

Applications :

- Graisses et huiles (lors du raffinage)

- Boissons à haute teneur d’alcool (rhums)

Substances :

Bentonite, argiles, charbons actifs, noir animal, terre à foulon, …

Résines échangeuses d’ions

Captent les molécules ioniques présentes dans un produit liquide.

Les résines échangeuses d’ions permettent de traiter l’eau utilisée lors de la fabrication des aliments, d’aider à purifier le sucre ou les dérivés de l’amidon, de supprimer des mauvais goûts dans les boissons, …

Applications :

- Boissons alcoolisées (eaux de vie)

- Laits et produits laitiers

- Produits sucrés

- Produits amylacés

Substances :

Macromolécules anioniques ou cationiques telles que : résine anionique polystyrénique, résine cationique copolymère sulfoné de styrène et de divinyl benzène.

Les enzymes

Protéines qui catalysent de nombreuses réactions biologiques.

Efficaces et spécifiques, une soixantaine d’enzymes sont utilisées dans l’industrie alimentaire.

Ce sont pour la majorité d’entre elles des hydrolases, qui permettent de scinder les

macromolécules organiques (hydrolyser) en fractions de taille inférieure : protéines, glucides complexes, …

Les enzymes utilisées dans l’industrie alimentaire peuvent être extraites de produits animaux ou végétaux, ou fabriquées par des cultures de micro-organismes.

Applications :

- jus de fruits,

- jus de légumes,

- sirops,

En général, les hydrolyses facilitent les procédés de filtration, clarification, pressage, décantation, floculation, … Elles permettent de donner accès à des molécules de plus petites taille comme le glucose à partir de l’amidon ou du sucre par exemple.

Agents d’acidification, d’alcalinisation ou de neutralisation

Utilisés pour maintenir le pH ou le modifier, respectivement dans le sens d’un pH acide, d’un pH basique ou d’un pH neutre.

Applications :

- Graisses et huiles

- Boissons fermentées (bières)

- Boissons sans alcool (jus de fruits)

- Lactoprotéines

- Fruits et légumes

- Laits et produits laitiers(fromages)

Très souvent, on cherche à contrôler le pH dans les phénomènes de fermentations.

Substances :

Solutions acidifiantes : acide chlorhydrique, acide lactique, acide sulfurique, acide acétique

Solutions alcalinisantes : hydroxyde de calcium

Solutions neutralisantes : carbonates de calcium, citrates de magnésium, hydroxyde de potassium, phosphates de sodium

Biocides

Utilisés pour détruire des micro-organismes susceptibles d’altérer la qualité des denrées

alimentaires voire de créer un risque pour la santé humaine. Leur utilisation ne doit en

aucune manière se substituer aux mesures d’hygiène prévues par la réglementation ; ils servent en particulier à maîtriser la contamination de matières premières d’origine naturelle inhérente à leur provenance.

Applications :

- Alcool

- Fruits et légumes

Substances :

Eau oxygénée, hypochlorite de sodium, chlore, chlorure d’alkyl, formol, glycéraldéhyde,

hydrate d’hydrazine, …

Origine de la Vitamine B2

Origine du E101a :

  • Cet additif est parfois extrait d’oeufs.
  • Cet additif est parfois extrait du lait.
  • Cet additif est parfois d’origine animale.
  • Cet additif est souvent extrait de levures.

Colorants : Ils servent à donner une couleur dite naturelle aux aliments afin de rendre leur aspect attractif ; certains peuvent déclencher des réactions allergiques ou d’intolérance. Ils concernent la série des E1.

Conservateurs : Ce sont des substances qui empêchent les aliments de moisir et de fermenter. Ils empêchent les micro-organismes présents dans les aliments de se développer. Il s’agit de la série des E2.

Antioxydants ou Antioxygènes : Ils empêchent l’oxydation (notamment par l’air) des aliments et toutes les modifications organiques qui découlent de cette oxydation. Le dioxygène de l’air, par un processuus mettant en jeu les « radicaux libres » agit sur les huiles et graisses, et conduit au rancissement du produit. Les antioxygènes sont donc des « anti-radicaux libres ». Il s’agit des la série des E3.

Arômes : Ils constituent une très infime partie des aliments et boissons. Ils sont responsables de l’ensemble des sensations gustatives et olfactives qu’ils procurent. Ils peuvent être sucrés (fruit, miel, caramel…), salés (épices, viandes, poissons…), ou ce sont des arômes divers (alcool, acides…). Ils peuvent être naturels, issus de matières végétale ou animales (huiles essentielles, résines…), ou obtenus par un traitement biologique (fermentation…), ou encore obtenus par synthèse. Il existe plus de 10 000 molécules d’arômes répertoriées.

Émulsifiants, Stabilisants, Épaississants et Gélifiants : Ce sont des agents de texture qui donnent le volume, la tenue ou le moelleux aux produits. D’une manière générale, ils sont moins allergisants que les colorants, conservateurs ou antioxydants.

 

Pour mémoire

E 124 = rouge de cochenille

E 270 = acide lactique

E 954 = aspartame

E 901 = cire d’abeille

E270 =Acide lactique

Aliments concernés : Sodas, limonade, fromages, pain, laits pour enfants, confiseries

E300 =Acide ascorbique et ses dérivés

Aliments concernés : Beurre, bière, sirops de fruits, lait concentré et en poudre, conserves, sauces, condiments

E301 = Ascorbate de sodium

E302 = Ascorbate de calcium

E303 = Acide diacétyl 5-6-1-ascorbique (diacétate d’ascorbyle)

E304 = Acide palmityl 6-1-ascorbique (palmitate d’ascorbyle)

E330 = Acide citrique et ses dérivés

Allergisant à fortes doses. Aliments concernés : Confitures, gelées, sirops, fromages, pain de seigle, laits pour enfants, moutarde, pruneaux, confiseries, boissons gazeuses

E331 = Citrates de sodium

E332 = Citrates de potassium

E333 = Citrates de calcium

E338 = Acide orthophosphorique et ses dérivés

Aliments concernés : boissons gazeuses

E339 = Orthophosphates de sodium

E340 = Orthophosphates de potassium

E341 = Orthophosphates de calcium

E407 = Carraghénates, Carraghen, carragénines ou carragheenan

Intérêt diététique. Aliments concernés : Glaces, desserts, jus de fruits, confiserie, biscuiterie

E408 = Furcelleran ou Farcelleran

E220 = Anhydride sulfureux

Aliments concernés : Confitures, gelées, jus de fruits, cidre, vin, bière, moutarde, caramels

E221 = Sulfite de sodium

E222 = Bisulfite de sodium ou Sulfite acide de sodium

E223 = Disulfite de sodium ou Pyrosulfite de sodium

E224 = Disulfite de potassium ou Pyrosulfite de potassium

E225 = Disulfite de calcium ou Pyrosulfite de calcium

E226 = Sulfite de calcium

E227 = Bisulfite de calcium ou Sulfite acide de calcium

E200 = Acide Sorbique

Aliments concernés : Yaourts, pruneaux, vins, laits fermentés

E201 = Sorbate de sodium

E202 = Sorbate de potassium

E203 = Sorbate de calcium

UNE LISTE SUR LES PRODUITS VEGAN (BIERE ETC) DROIT DES ANIMAUX

Laisser un commentaire




hafiane slimane |
Centre d'Etudes Cathares-Re... |
spiruline "l'algue bleue au... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Journée mondiale des Sourds
| roquevaire cycle 3
| walluf-lalonde